La structure

Le comité de gestion est composé de membres bénévoles s’investissant chacun activement dans des tâches définies.

Trois animateurs-trices socioculturels totalisant un 175% de temps de travail.

Un moniteur à raison de 500 heures par année sont employés dans ce lieu.

Une secrétaire travaillant à 20% s’occupe de la saisie comptable et d’une partie de l’administration.

Une soixantaine de jeunes âgés entre 15 et 22 ans fréquente l’Abarc régulièrement.

Rapport d'activité 2014

En plus de nos mandats d’accueil et de prévention qui sont les deux axes prioritaires de notre travail, nous investissons un temps de plus en plus important pour l’accompagnement et l’encadrement des jeunes au travers des petits jobs.

Les jeunes accueillis sont nombreux à être en rupture scolaire et professionnelle et ont besoin de trouver ou retrouver un cadre sécurisant et valorisant. Nous nous employons à poursuivre cette démarche avec ces usagers en leur proposant divers petits travaux tant au sein de l’association qu’en partenariat avec d’autres structures communales, cantonales et associatives.

Première ville suburbaine du Canton, des indices de population étrangère et jeune nettement supérieurs à la moyenne cantonale ainsi que la plus forte proportion de logements sociaux sur son territoire, Vernier a une population potentiellement plus fragile que bien d’autres communes.

La configuration particulière des quartiers de la commune donne une identité spécifique à chaque lieu. Elle oblige les professionnels à rester à l’écoute des besoins de la population et à s’informer davantage sur la réalité propre à chaque entité locale.

C’est dans cet environnement particulièrement étendu que l’Abarc intervient. Contrairement aux Maisons de Quartier urbaines et grâce à sa situation géographique singulière (Bois de la Grille), ce lieu attire une large population des quartiers avoisinants (Vernier-village, Châtelaine-Balexert-Libellules, Aïre-Le-Lignon et Avanchets). Par conséquent, l'Abarc s’implique comme un acteur de la vie sociale et culturelle sur l’ensemble de la commune et même au-delà en effectuant un travail de réseau avec les différentes institutions de Vernier et d’ailleurs.